Production et environnement

 

Les enjeux du développement durable

EN SAVOIR PLUS

Défini en 1987, le développement durable consiste à répondre "aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs." Cette notion s'appuie sur trois principes essentiels : l'efficacité économique, la prudence environnementale et l'équité sociale.
 

  • Le bâtiment, conscient des enjeux du développement durable

    Soucieux de préserver au mieux l'environnement et la santé des utilisateurs, les industriels mettent en place des actions concrètes en amont de la commercialisation de leurs produits. Celles-ci visent également à augmenter la durabilité des ouvrages et à réduire l'empreinte environnementale et sanitaire du matériau.
    Ces dernières années, les évolutions techniques dans le domaine des mortiers industriels ont ainsi participé à répondre aux besoins de rapidité, d'esthétisme et de sécurité sur les chantiers.
     
    Tous les acteurs de la construction possèdent d'ailleurs des moyens d'action, chacun à son niveau : les industriels dans leur logique d'innovation et de production, les prescripteurs dans leur conception d'un ouvrage durable, les entreprises du bâtiment dans la mise en œuvre de matériaux technologiques...

  • Le cycle de vie des mortiers

    Construire durable implique de penser global. Du choix des matériaux de construction jusqu'à la gestion du projet et à la qualité d'usage, toutes les étapes ont un impact sur l'environnement.
     
    Couramment utilisés dans les ouvrages architecturaux, les mortiers répondent aux défis de la construction écologique tout au long de leur cycle de vie.

    De par leurs qualités intrinsèques, les mortiers constituent un véritable avantage dans la conception environnementale des ouvrages. Leur impact environnemental et sanitaire pendant et après la vie de l'ouvrage est négligeable.

Les actions concrètes des fabricants

EN SAVOIR PLUS

Acteurs incontournable de la filière, les producteurs de mortiers ont pris conscience, depuis plusieurs années, de l'importance d'améliorer le processus de fabrication en usine au profit de la préservation environnementale et de l'amélioration des conditions sanitaires en usine.

Legende
  • NEPSI

    En tant que représentant des industriels, le SNMI participe au programme NEPSI (" European Network for Silicia "), mis en place par les professionnels européens ayant recours à la silice cristalline : ciment, céramique, béton, mortier, etc. Il vise à prévenir les risques d'exposition des travailleurs aux poussières de silice cristalline alvéolaires sur les lieux de travail.
    Les personnes trop longtemps exposées à ces poussières sont en effet susceptibles de contracter la silicose ou le cancer du poumon. Entré en vigueur en 2006, l'accord incite donc les acteurs à diverses pratiques telles que le nettoyage, la mise en place de systèmes d'aspiration ou le stockage des matériaux.
    Aujourd'hui, les dispositifs de protection des travailleurs sont déjà en place dans les centres de production des mortiers en pâte et en poudre. Les enquêtes réalisées en 2008 et 2010 qui ont été adressées à NEPSI ont permis d’enregistrer des progrès très sensibles.
     Par ailleurs, le processus d'amélioration de la propreté et de protection sur les sites industriels continue.

  • Réduire la consommation des ressources naturelles

    La production des mortiers ne nécessite aucune consommation d'eau, sauf pour la fabrication des mortiers en pâte (ce qui représente aujourd'hui moins de 10 % de la production totale de mortiers en France).
    Par ailleurs, l'utilisation de sables de carrières s'est substituée au fil du temps à l'exploitation des sables alluvionnaires, préservant ainsi les fleuves et les rivières.

  • Instaurer sur les sites une politique environnementale

    Améliorer la qualité environnementale de son site passe aussi par la responsabilisation et la valorisation des initiatives du personnel. Des politiques environnementales sont donc établies en usine et les fabricants sont de plus en plus nombreux à suivre une démarche de certification concernant leurs modes de production.

  • Recycler les déchets

    Désormais, les producteurs de mortiers valorisent leurs déchets par le recyclage des rebuts de production. Ceux-ci sont en effet vendus aux entreprises de Travaux Publics pour servir ensuite de remblai ou de graves.

Certifications et marquages

EN SAVOIR PLUS

Afin de prouver la démarche qualité de leurs modes de production et de leurs produits, les fabricants peuvent demander une certification ou bénéficier d'un marquage. Volontaires ou obligatoires, ces " normalisations " tendent à se généraliser chez les industriels. Explications de deux d'entre elles...

Legende
  • La Conformité à l'Essentiel

    Le marquage CE est un marquage européen obligatoire pour une mise sur le marché de tous les produits de construction. Il indique que les produits respectent les exigences essentielles relatives, notamment, à la sécurité, à la santé publique et à la protection des usagers des ouvrages.
    En France, nombreux sont les fabricants qui commercialisent des produits dont les performances vont au-delà de ce que préconise la norme européenne. Mais ce marquage permet en outre de garantir la qualité constante du produit, grâce à des essais initiaux d'aptitude à l'emploi et un contrôle continu de conformité des caractéristiques déclarées des produits (contrôle des matières premières, de la production en usine et du produit fini).

 
Legende
  • La norme ISO 14 001

    La norme ISO 14 001 s'attache au processus de production des mortiers qui doit impliquer un management environnemental. L'objectif ? Réduire l'impact écologique des différentes étapes de fabrication tout en améliorant les résultats.
    La norme définit 18 critères, répartis en 6 chapitres. Tous les aspects de la production sont concernés, depuis les intentions de l'établissement jusqu'à la mise en oeuvre d'une politique environnementale.
    Cette démarche est engagée volontairement pour chaque site de fabrication. Elle permet ainsi une meilleure compréhension des problématiques en interne et une gestion environnementale adaptée à chacun. La certification ISO 14001 fait suite à un audit réalisé par un organisme agréé.
    Aujourd'hui, une majeure partie des producteurs de mortiers s'est engagée dans une démarche environnementale qui conduira à une certification ISO 9001 (gestion de la qualité) et/ou ISO 14 001.

Les fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES)

EN SAVOIR PLUS

Par une étude détaillée selon la norme NF P 01.010, les FDES permettent de donner les caractéristiques des produits et de réaliser un bilan environnemental des matériaux de construction utilisables dans un projet de construction. Ceci dans le but de minimiser leur impact sur l'environnement et la santé.

Pour calculer le bilan environnemental des mortiers, les divers impacts environnementaux sont évalués, en voici la liste :

  1. Consommation de ressources énergétiques
  2. Epuisement des ressources (Abiotic Depletion Potential)
  3. Consommation d’eau totale
  4. Déchets solides
  5. Changement climatique
  6. Acidification atmosphérique
  7. Pollution de l’air
  8. Pollution de l’eau
  9. Destruction de la couche d’ozone stratosphérique
  10. Formation d’ozone photochimique
  11. Eutrophisation

Les fabricants sont ainsi en mesure de communiquer une information objective et normée de l'impact environnemental de leurs produits, tout au long de leur cycle de vie.
Clients, prescripteurs, architectes, maîtres d'ouvrage... tous peuvent ensuite y avoir accès pour comparer les données d'un ouvrage qui intègre différents produits par rapport à une autre solution et opérer les meilleurs choix constructifs à mettre en oeuvre.
 

Créées par l'Association des Industries des Produits de Construction (AIMCC), les Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires s'intègrent dans la démarche Haute Qualité Environnementale® afin d'en atteindre les 14 cibles.
 

Remarque
 
Les données des FDES ne permettent pas de comparer deux produits du même type car leur bilan environnemental et sanitaire est similaire. C'est pour cela que les FDES sont généralement " collectives " et utilisables quelques soient les marques commerciales pour un même type de produit.

Les brochures environnementales et sanitaires ci-dessous apportent les réponses des mortiers aux 14 cibles HQE®.